Expo BD

Waterloo, cocon de la

bande-dessinée

Qu’ont en commun Lucky Luke, Spirou et Gaston Lagaffe ? Waterloo bien sûr !  

Pendant de nombreuses années, notre commune a vu naître de nombreuses personnalités de la bande dessinée belge. Dès 1946, Jijé, auteur de Spirou, accueillait dans sa demeure trois jeunes, qui deviendront de grands acteurs de la BD belge : Franquin, Will et Morris 

Quelques années plus tard, Waterloo ne les a pas oubliés ! Le 07 décembre 2021, la ville mettait à l’honneur ces artistes en inaugurant le « carrefour de la bande des 4 » avec 4 plaques portant le nom de chaque auteur.  

Aujourd’hui encore, le Waterloo BD Festival met en avant le 9ème art en organisant pour la toute première fois ces 20, 21 et 22 mai le Waterloo BD Festival (WBDF) ! 

Et comme à Waterloo, on voit les choses en grand, la ville a préparé un programme de tonnerre (de Brest !).  

277970387_537262907986247_1173807697677697274_n

!@/$%!! Ça c'est un sacré

Programme

Le Musée Wellington organise une double exposition intitulée « Iván Gil et Simon Spruyt » du vendredi 13 mai au dimanche 28 août 

Cette exposition réunira deux auteurs autour du thème de la bataille de Waterloo. Vous y découvrirez le travail de Simon Spruyt, jeune auteur néerlandophone de « Tambour de la Moskowa » qui a obtenu le prix « Wolinski » pour sa première BD et Iván Gil, auteur espagnol confirmé qui a réalisé le premier tome de la trilogie « Buonaparte ».  

Une quinzaine d’originaux de chaque auteur seront exposés. Une séance de dédicaces aura également lieu durant les trois jours du WBDF ! 

Le public pourra également rencontrer sur d’autres sites différents auteurs de BD, dont Godi, l’auteur de la célèbre série « L’élève Ducobu » et pour la première fois auteur principal d’un festival !  

Des expositions, des projections de films et même des concours sont prévus pour faire découvrir au public le monde du 9ème art sous toutes ses facettes. 

Il est possible de connaître le programme du WBDF dans son entièreté en cliquant juste ici.

Ce festival est organisé avec le soutien de la Commune de Waterloo, le Ciné Wellington, l’hotel Le Côté Vert, l’agence Belfius, Bel RTL, la Province du Brabant Wallon, Graphic Novel Art, Le Lombard, la Brasserie Mont-Saint-Jean, HD Assurances, OADS et Sawa Center. 

Iván GIL FERNANDEZ

Dessinateur de la trilogie "Buonaparte"

Iván Gil est né à Getafe à Madrid où il réside. Il commence des études de biologie avant de choisir de se dédier à sa véritable passion : le dessin et la bande-dessinée.

Une passion qui le mènera, dès 2002, vers le monde de la miniature, où il exercera pendant plusieurs années le métier de modéliste, concevant des figurines et illustrations pour diverses entreprises, principalement espagnoles.

Au festival d’Angoulême 2007, il entre en contact avec les Éditions Dupuis, qui, intéressés par son sens du détail, le choisissent pour participer au travail sur l’adaptation de La Bataille.

Parallèlement à ces activités, Iván Gil Fernandez a été professeur de dessin et de bande-dessinée à l’Académie de dessin professionnel et d’illustration « Académie C10 » de Madrid.

Il dessine la série « Buonaparte » scénarisée par Fabienne Pigière et Rudi Miel, publiée aux Editions Delcourt. Il collabore par ailleurs, comme sculpteur digital, avec la société Bigchild Creatives.

© Photo Julien Miel et texte © Dargaud 2021
Ⓒ Fabienne Pigiere

Fabienne PIGIERE

Scénariste "Buonaparte"

Née à Bruxelles, Fabienne Pigière est docteure en Histoire, Art et Archéologie.

Elle mène une carrière de chercheuse en archéozoologie et ses travaux portent sur le nord de l’Europe, le bassin méditerranéen et l’Amérique du Sud. Les résultats de ses recherches ont été diffusés dans des revues internationales, comme National Geographic

Auteure de plusieurs monographies dans le domaine de l’archéologie, elle est coscénariste de la bande dessinée « Libertalia » (dessins Paolo Grella, coscénariste Rudi Miel), une trilogie publiée chez Casterman.

Elle signe, aux côtés de Rudi Miel, le scénario de la série « Buonaparte » publiée chez Delcourt.

Rudi MIEL

Scénariste "Buonaparte"

Né à Tournai, Rudi Miel est diplômé en presse et information (master). Il collabore comme journaliste et photographe free-lance au journal « Le Soir », « La Presse » (Montréal) et « Le Vif l’Express » avant de créer en 1993 pour Casterman « les aventures de Charlotte » (dessins A. Taymans), qui compte cinq tomes.

Administrateur de sociétés actives dans la communication institutionnelle, il est coauteur de l’album « Les Eaux blessées » (dessins D. David), publié par le Parlement européen, Alph’Art de la communication à Angoulême en 2003.

Rudi Miel est le scénariste de « L’Arbre des deux printemps » (dessins Will & Co – collection « Signé » du Lombard), prix du meilleur album étranger au festival de Sobreda 2001 (Portugal), le coauteur, avec C. Cuadra, des cinq tomes de « L’Ordre impair » pour Paul Teng (Le Lombard) et le coscénariste, aux côtés de Fabienne Pigière, de la trilogie « Libertalia » (dessins Paolo Grella) chez Casterman. 

En 2021 paraît chez Delcourt le premier tome de la série « Buonaparte », co-écrit également avec Fabienne Pigière. Rudi Miel est par ailleurs le scénariste de l’album « Coq-sur-Mer, 1933 » (dessins de Baudouin Deville), à paraître en octobre 2022 aux éditions Anspach.

© Photo Julien Miel et texte © Dargaud 2021
Sans titre (14)
Ⓒ Simon Spruyt

Simon SPRUYT

Le Tambour de la Moskova

Simon Spruyt est un dessinateur belge. Diplômé en 2005 de Saint Luc à Bruxelles, il dessine des animés pour le magazine de la ville de Bruxelles!

Ses bandes-dessinées sont publiées dans des magazines tels que Demo, Ink, Myx ou encore Zone 5300. 

Simon Spruyt adapte son style graphique à son récit dans « Le Tambour de la Moskova ». Il s’agit d’une  histoire de la survie d’un jeune tambour dans l’armée Napoléonienne en pleine campagne de Russie se double d’une véritable réflexion sur l’innocence et la grandeur en temps de conflit. Artiste complet, Simon Spruyt est un auteur dont chaque album est un nouvel événement.

PARTENAIRES